Presse et médias

2017 :  M6 le 12h45 du 24/02/2017

http://www.6play.fr/le-1245-p_1056/handicap-la-mode-s-adapte-c_11660414

Handicap , la mode s’adapte

Actualités du 14 Avril dans le journal de la santé

http://mobile.allodocteurs.fr/se-soigner/handicap/comment-habiller-son-enfant-handicape_16102.html

Allo docteurs

Extrait:

« Il n’existe pas de collection de prêt-à-porter pour enfants handicapés, c’est la raison pour laquelle des mamans s’y sont mises. Elles ont décidé de lancer leur première collection pour leurs enfants, et pour les autres… Et ça decoiffe ! La fille de Cécile Pouleur est handicapée moteur et cérébrale, elle vit dans une coque et en fauteuil roulant. »

 

Un article et un reportage de Philippes Paymal , Journaliste et reporter pour VOD TV News.

http://95.telif.tv/2015/02/06/les-loups-bleus-des-vetements-fun-pour-les-enfants-handicapes/    Par Philippe Paymal le Vienne-en-Arthies

Ils sont des milliers d’enfants handicapés moteur, à mobilité réduite. Pour s’habiller, ces enfants ont souvent besoin d’aide et de vêtements adaptés. Il est difficile de les trouver. Cette recherche ressemble à un parcours du combattant tant les offres sont disséminés sur plusieurs sites réservés plutôt aux adultes. Mère d’une fille handicapée, Cécile Pouleur a eu envie de changer les choses. Elle a crée sa propre marque de vêtements adaptés à ces enfants : les Loups Bleus.Image 7

L’histoire des Loups Bleus commence il y a quelques années. Maman d’une petite Camille, née prématurée et handicapée, Cécile Pouleur cherche, pour sa fille, des vêtements adaptés. Ne trouvant rien qui lui plaise, elle décide de les créer. Pendant 3 ans, elle va apprendre à coudre et dessiner des patrons. L’ambition de Cécile est simple : créer des vêtements adaptés mais qui soient aussi à l’image de ceux qui les portent. Malgré leur handicap, ces enfant restent gais et pleins de vie. Elle crée donc des vêtements « fun » et colorés. Capes, robes, chemises, sweat, surbottes, les Loups bleus, c’est une collection complète.

Aujourd’hui, Cécile Pouleur a obtenu sa première reconnaissance. Ses vêtements sont pris en charge par les MDPH, les Maisons Départementales des Personnes Handicapées. Les pourcentages de remboursement variant suivant le modèle.

Cécile souhaite maintenant développer sa marque. Elle cherche des diffuseurs et des investisseurs. Pour l’instant, Cécile vend ses vêtements sur internet.