16 mars 2015 le parisien

Le Parisien

le parisien

http://www.leparisien.fr/espace-premium/val-d-oise-95/elle-cree-des-vetements-adaptes-aux-enfants-handicapes-16-03-2015-4606277.php

Extrait de l’article paru dans le journal du Parisien du 16/03 d’Alexandre Boucher

« QUAND JE VOIS MA FILLE enfiler sa cape toute seule, ce n’est que du bonheur. Il y a trois ans, elle ne tenait pas du tout son corps… » Cécile Pouleur est la maman de Camille, née grande prématurée et aujourd’hui âgée de 8 ans. À neuf mois, elle apprend que sa fille est polyhandicapée. « Elle a porté une coque à l’âge d’un an. C’est là que les premières difficultés pour l’habillage sont survenues.J’étais obligée de prendre des vêtements de deux ou trois tailles au-dessus…

« L’habillement, c’est aussi l’image de soi »
Cécile Pouleur

Cette habitante de Vienne-en-Arthies parcourt alors la toile pour trouver des vêtements adaptés aux contraintes matérielles de sa fille, consulte ergothérapeutes et stylistes spécialisés. Quelques initiatives ont bien vu le jour ça et là mais essentiellement dans des marques pour adultes. « Même aux Etats-Unis, au Canada, au Japon, des pays Vienne-en-Arthies, jeudi. Cécile Pouleur s’est lancée dans la création.

Mais ses créations « qui rendent la vie plus facile aux enfants et à leurs parents » ne poursuivent pas qu’un but pratique. « L’habillement, c’est aussi l’image de soi. J’amène des couleurs gaies sur mes vêtements pour que l’enfant se sente mieux moralement et essayer de changer le regard extérieur. »

Déterminée à voir grandir son activité, elle est désormais à la recherche de distributeurs. Elle vient ainsi de lancer une souscription sur le site de financement participatif Kisskissbankbank afin de participer au salon Autonomic Grand Ouest, la référence des acteurs du handicap, du grand âge et du maintien à domicile, qui se tiendra à Rennes (Ille-et-Vilaine) au mois octobre. Elle espère récolter avant le 30 avril les 4 900 EUR nécessaires pour pouvoir exposer ses créations aux yeux du grand public et des professionnels du secteur.

 

 

 

Mot clé :